Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Archiprêtré de Phalsbourg  Communauté St Jean Baptiste des Portes d'Alsace

Installation de Mgr Lagleize à la cathédrale de Metz

2 Novembre 2013 , Rédigé par cathophalsbourg.over-blog.com Publié dans #actualités

Dans les coulisses de la célébration d’installation

Les préparatifs pour l’installation de Monseigneur Lagleize comme évêque de Metz vont bon train. Interview avec l’abbé Christophe Dibo, cérémoniaire pontifical, au sujet de la célébration d’installation et avec le chanoine Gabriel Normand, doyen du Chapitre, pour présenter les spécificités de la cathèdre et le rôle du Chapitre cathédral.

Père Christophe Dibo, vous êtes cérémoniaire pontifical. Que va-t-il se passer lors de la célébration d’installation ?

La partie propre à l’installation se passe au début de la messe, après le mot d’accueil prononcé par Monseigneur Raffin. Les deux moments-clés de cette partie propre à l’installation, sont la lecture de la Bulle pontificale par le Chancelier et la prise de possession physique du siège épiscopal.

La prise de fonction du nouvel évêque de Metz se fait après la lecture de la Bulle. Monseigneur Raffin, évêque émérite, quitte définitivement la cathèdre (siège épiscopal) pour aller chercher Monseigneur Lagleize. Il le conduira jusqu’à la cathèdre, sur laquelle Monseigneur Lagleize s’assoit. Le cérémoniaire pontifical remet alors à Monseigneur Lagleize les insignes pontificaux que sont la mitre et la crosse, laquelle est un symbole très fort de la charge de pasteur. Monseigneur Lagleize sera alors pleinement 103e évêque de Metz.


Pouvez-vous expliquer ce qu’est la Bulle pontificale ?

C’est un papier officiel signé par le Saint-Père, qui rend publique la nomination du nouvel évêque de Metz. Dans cette Bulle, le Pape François nomme Monseigneur Lagleize comme nouvel évêque de Metz et rappelle sa charge, ainsi que la sollicitude qu’il doit avoir vis-à-vis de son troupeau.

Vu que le Diocèse de Metz est concordataire, cette Bulle a été remise officiellement à Monseigneur Lagleize lors d’une cérémonie en présence notamment d’une délégation du Ministère de l’Intérieur, du Ministère des Cultes et de la Préfecture de la Moselle.


Monseigneur Lagleize va-t-il aller à la rencontre de ses nouveaux diocésains ?

Oui. Lors de la célébration, Monseigneur Lagleize ira saluer les diocésains dans la nef après avoir prononcé son homélie. Il sera accompagné du cérémoniaire et des deux prêtres qui l’assistent. Le geste est fort : après s’être adressé aux fidèles dans son homélie en tant que pasteur et les avoir enseignés, il ira au milieu d’eux, les rejoindre. C’est la première rencontre physique et directe entre le nouveau pasteur et les fidèles.


Chanoine Normand, pouvez-vous nous présenter la cathèdre ?

A l’origine, la cathèdre était le siège du magistrat romain, qui siège pour l’autorité romaine. Ce siège était posé au fond des basiliques romaines. Les chrétiens adoptèrent le même dispositif, qui devient alors symbolique de l’autorité de l’évêque. L’église qui contient la cathèdre est la cathédrale, quelle que soit la taille de l’édifice.

Dans le langage courant, on parle d’une chaire d’université, et le mot chaire devient le symbole de celui qui enseigne. De même, la cathèdre est le symbole de l’évêque qui est chargé d’enseigner son peuple.

De quelle époque date la cathèdre de la cathédrale de Metz ?

Elle est très ancienne. Elle remonte au moins au début du IXe siècle car elle est représentée sur la plaque d’ivoire qui orne le Sacramentaire de Drogon. La cathèdre est sans doute d’époque antérieure, mais il n’y a pas de document qui l’atteste. La tradition veut que la cathèdre remonte à saint Clément, premier évêque de Metz (IIIe siècle). Elle a toujours servi à l’installation de l’évêque, même quand elle n’était plus dans le chœur, après la Révolution, où elle se trouvait dans une chapelle du déambulatoire. Elle a été remise dans le chœur en 1936. Lors des travaux d’aménagement du chœur de la cathédrale en 2006, elle a été tournée de 45 degrés pour que l’évêque soit un peu plus face à l’assemblée.


Quel est le rôle du Chapitre lors de l’installation d’un nouvel évêque ?

Dans les diocèses non concordataires, c’est le collège des consulteurs qui est chargé de recevoir le nouvel évêque. En Alsace-Moselle, à cause du Corcordat, le Chapitre cathédral a ce privilège.

Lors de la célébration d’installation, la bulle pontificale sera lue par le chancelier, l’abbé Pierre L’Huillier. Il montrera ensuite la bulle à chaque chanoine. Ce sont les chanoines qui authentifient la nomination de Monseigneur Lagleize comme nouvel évêque.

Un procès-verbal sera dressé par le chancelier et signé par le Chapitre. Il sera ensuite déposé aux archives et inscrit dans le registre des délibérations du Chapitre.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :