Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Archiprêtré de Phalsbourg  Communauté St Jean Baptiste des Portes d'Alsace

A Schanghaï, trois tweets subversifs de Mgr Ma sur Mandela

10 Décembre 2013 , Rédigé par cathophalsbourg.over-blog.com

Journal La Croix du 10-12-13

C’est sur Internet que l’évêque auxiliaire de Shanghaï, assigné à résidence par les autorités chinoises, a rendu hommage à Nelson Mandela, s’inspirant de l’héritage du leader sud-africain dans son propre combat pour la liberté religieuse en Chine.

Assigné à résidence par les autorités chinoises, Mgr Thaddeus Ma Daqin, 45 ans, n’a été autorisé depuis un an et demi qu’à de rares et brèves apparitions publiques. Ses déclarations sont tout aussi limitées, essentiellement des réflexions spirituelles ou bibliques publiées sur son compte Weibo, l’équivalent chinois de Twitter. Pourtant, vendredi, l’évêque auxiliaire de Shanghaï s’est livré à trois tweets aussi inédits que subversifs pour honorer la mémoire de Nelson Mandela et inviter ses fidèles à prier pour lui.

« la liberté est indivisible »

Il a choisi trois citations emblématiques de celui qui devint le premier président noir d’Afrique du Sud, tirées de son autobiographie, Un long chemin vers la liberté. La première affirme que « la liberté est indivisible : les chaînes que portait l’un de mes compatriotes, tous les portaient, les chaînes que tous portaient, je les portais ».

Comme les deux autres, la deuxième­ citation écrite par un homme qui a passé vingt-sept ans de sa vie en prison semble décrire la situation du jeune évêque chinois : « Il y a eu beaucoup de moments sombres où ma foi en l’humanité a été mise à rude épreuve, mais jamais je n’ai cédé au désespoir. » Le troisième tweet de Mgr Ma, dont le compte est suivi par près de 25 000 personnes, reprend la conviction de Mandela que « l’oppresseur doit être libéré tout comme l’opprimé. Tous deux sont dépossédés de leur humanité. Un homme qui prive un autre homme de sa liberté est prisonnier de la haine. Tous deux sont enfermés derrière les barreaux de leurs préjugés et de l’étroitesse d’esprit. »

Un geste spectaculaire

Mgr Ma est assigné à résidence au séminaire de Sheshan depuis sa messe d’ordination célébrée avec la reconnaissance de Rome, le 7 juillet 2012 : à l’issue de la célébration, il a annoncé publiquement, de manière totalement inattendue, son retrait de l’Association patriotique des catholiques chinois, l’organe dont se sert le Parti communiste chinois pour contrôler l’Église de Chine.

Un geste spectaculaire manifestant sa fidélité au pape et provoquant l’ire de Pékin. Interrogé par l’agence vaticane AsiaNews, un catholique de Shanghaï a témoigné que l’Église locale prie chaque jour pour la libération de son évêque : « Nous prions pour qu’il puisse être bientôt libre et dans la capacité d’exercer son autorité épiscopale car notre diocèse de Shanghaï a besoin de son leadership. »

CÉLINE HOYEAU

A Schanghaï, trois tweets subversifs de Mgr Ma sur Mandela

Partager cet article

Repost 0