Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Archiprêtré de Phalsbourg  Communauté St Jean Baptiste des Portes d'Alsace

Les cardinaux échangent sur la famille et le mariage

21 Février 2014 , Rédigé par cathophalsbourg.over-blog.com Publié dans #actualités

Les cardinaux échangent sur la famille et le mariage

LA Croix du 21 février 2014

Les cardinaux échangent sur la famille et le mariage

Venus du monde entier pour un consistoire de deux jours sur la famille, les cardinaux ont des regards différents sur le respect du magistère et son application miséricordieuse, à partir d’une longue introduction du théologien Walter Kasper

La diversité des situations familiales contemporaines pose un défi pastoral à l’Église catholique. Le pape François, qui souhaite une Église soignant comme « un hôpital de campagne sur un champ de bataille », a fait de la réponse à ce défi la grande affaire de son pontificat.

Le consistoire extraordinaire, qui réunit depuis hier et jusqu’à ce soir environ 150 cardinaux du monde entier sur a priori ce seul thème, rentre dans le cadre des consultations que le pape en vue du Synode des évêques convoqué en 2015 et précédé d’un premier Synode extraordinaire sur la pastorale familiale en octobre prochain. Un processus volontairement long pour prendre le temps du discernement et du cheminement, selon une approche chère au pape jésuite.

Le présent consistoire a ainsi pour but « d’approfondir la théologie de la famille et la pastorale que nous devons mettre en œuvre dans les conditions actuelles », comme il l’a défini dans un mot d’accueil, court mais précis : « Ce qui nous est demandé, c’est de reconnaître combien il est beau, vrai et bon de former une famille, d’être une famille aujourd’hui ; combien c’est indispensable pour la vie du monde, pour l’avenir de l’humanité. Il nous est demandé de mettre en évidence le lumineux plan de Dieu sur la famille et d’aider les conjoints à le vivre avec joie dans leur existence, en les accompagnant dans beaucoup de difficultés. »

Long exposé pastoral et théologique de Walter Kasper

Les deux jours de réflexion se tiennent à huis clos dans l’enceinte du Vatican en deux demi-journées. Après l’accueil du pape, la première matinée a été consacrée à un exposé introductif de près de deux heures en italien du cardinal allemand, Walter Kasper.

Auteur en juillet 1993 outre-Rhin d’un document cosigné avec le cardinal Karl Lehmann et Mgr Oskar Saier sur l’accompagnement pastoral des divorcés, ce théologien très respecté a rappelé la définition de la « famille comme Église domestique par son hospitalité et sa vie spirituelle », a insisté sur la « gradualité non pas de la loi mais de sa compréhension qui exige temps et accompagnement », selon un compte rendu à la presse du P. Federico Lombardi, porte-parole du Vatican.

Le cardinal Kasper a abordé la place des divorcés remariés et de l’indissolubilité du mariage, questions les plus sensibles posées à ce consistoire, définissant le problème comme celui de « tenir le binôme de la fidélité aux paroles du Christ et à la miséricorde de Dieu ».

« Une pastorale courageuse, intelligente et pleine d’amour »

Suivie de deux interventions, l’introduction – non publiée – de Walter Kasper devait ouvrir la série d’échanges entre cardinaux dans l’après-midi et le lendemain. Le pape a demandé dans son mot d’accueil de ne pas « tomber dans la “casuistique”, parce qu’elle ferait inévitablement abaisser le niveau de notre travail ». « Il ne s’agit pas de répéter la doctrine de l’Église que tout le monde connaît », a insisté le P. Lombardi devant la presse.

« Nous devons reconnaître les signes du temps de 2014 comme il avait été fait en 1963, 1964 et 1965 pendant le Concile Vatican II », a expliqué à ce sujet le cardinal Oscar Maradiaga, proche du nouveau pape, durant son entretien à La Croix dans lequel il rappelait la nécessité pour l’Église d’accompagner et de faire grandir, comme une mère ses enfants, tous les couples et familles, quelle que soit leur situation au regard de « l’idéal » de la vie chrétienne.

Le pape François, en ce sens, a encouragé les cardinaux à définir « une pastorale courageuse, intelligente et pleine d’amour ».

Le débat des cardinaux se tient tandis que le Vatican établit la synthèse des multiples réponses au questionnaire sur la famille diffusé à travers le monde. Cette synthèse sera examinée par les 15 membres du conseil ordinaire du Secrétariat général du Synode des évêques, qui se réunit du 24 au 25 février prochain.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :