Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Archiprêtré de Phalsbourg  Communauté St Jean Baptiste des Portes d'Alsace

PROPOSITION DE RETRAITE EN AOUT POUR LES 18-30 ANS A ORVAL

23 Mars 2017 , Rédigé par cathophalsbourg.over-blog.com Publié dans #Jeunes, #Jeunes Cathos Phals

PROPOSITION DE RETRAITE EN AOUT POUR LES 18-30 ANS A ORVAL
PROPOSITION DE RETRAITE EN AOUT POUR LES 18-30 ANS A ORVAL

Proposition de retraite sur le thème de la prière à l'abbaye d'Orval (Belgique) pour les 18-30 ans du 2 au 6 août 2017
http://www.orval.be/fr/57/Presentation-d-OJP

les frères moines de la communauté d’Orval
collaborent avec une équipe d’animateurs d’horizons divers (couples, religieuses bernardines et
de saint André, séminaristes), pour proposer à des jeunes de 18 à 30 ans, à la fois francophones
et néerlandophones, cinq jours de découverte et d’approfondissement de la prière, en se
mettant à l’écoute de la Parole de Dieu. Les jeunes peuvent aborder par eux-mêmes l’Ecriture
à travers des temps de méditation personnelle dans l’esprit de la lectio divina, des conférences
d’introduction biblique et des échanges en petits groupes.
Cette expérience spirituelle se vit dans un climat silencieux et au rythme quotidien des
temps de prières monastiques. Chacun, avec d’autres jeunes et avec la communauté, est invité
à un parcours de foi à travers des témoignages, de l’accompagnement spirituel et des temps de
célébration culminant le dimanche avec la vigile de la résurrection. Le cadre de paix et
d’intériorité de l’Abbaye d’Orval permet d’ouvrir son cœur. Des moments sont laissés à la
détente pour des promenades, des ateliers divers, du travail avec les moines.
Pour cette année, nous vivrons ce temps comme les disciples emmenés à l’écart pour
retrouver le visage transfiguré du Christ : « En Lui je trouve ma joie». Mgr Jean-Luc Hudsyn,
Dominique Collin dominicain et Jean Vanier se joindront à nous pour partager leur expérience
en église

Témoignage
Une jeune témoigne de son expérience inoubliable à OJP
« Ojp a croisé ma route alors que j’expérimentais la foi comme un combat. Je cherchais

une manière authentique de la vivre. En même temps, l’eucharistie faisait surgir en moi des
questions et de la colère. Pourquoi les textes sont-ils rabâchés à toute vitesse ? Où subsistent 
la joie et le sentiment de communauté ? Je voulais retourner à la source, la Bible. L’Ecriture
m’apparaissait cependant comme un livre fermé, un langage codé accessible aux seuls initiés.
Au début,à Orval, ma révolte ne fit que grandir. C’est surtout la confrontation avec la foi plus
intuitive, comme allant de soi, de certains jeunes, qui me révoltait. Je me demandais en fait si
j’étais moi-même croyante. Pourtant, une petite flamme avait été allumée quelque part.
Au cours des années suivantes, j’ai participé chaque fois à nouveau à OJP. Chaque année,
la route qui mène à mon coeur me semble plus courte. Moins de résistance, plus d’ouverture,
la possibilité de donner et d’accueillir davantage.
Il est vrai qu’Orval est un lieu particulier où l’on semble être plus proche de Dieu. Est-ce
parce que les frères lui consacrent chacune de leurs journées ? Où est-ce les vibrations de leurs
chants qui nous permettent de nous brancher plus rapidement sur la longueur d’onde de la
radio de Dieu ?
C’est en tout cas ce dont rayonnent les animateurs d’OJP. Leur chaleur et leur
enthousiasme chantent la ‘joie du Seigneur’. Et que dire de la force prenante des introductions
bibliques et des témoignages ?
Beaucoup de jeunes semblent avoir cette même impression. C’est pour cela qu’OJP
signifie aussi ‘former une communauté’. Il est bienfaisant de rencontrer d’autres jeunes
croyants qui sont engagés dans la vie active. Cela confirme que la foi n’est pas une bulle d’air
spirituelle.
OJP est une balise sur mon chemin de foi. Orval a ouvert à nouveau mon coeur. Cela ne
se limite pas à une petite semaine par an. Chez moi, j’ai découvert une paroisse où je puis
vraiment célébrer l’eucharistie. Je participe aussi à ‘Samuel’, une initiative où les jeunes
essayent de méditer quotidiennement à partir de l’Ecriture. Il y a quelques années, ceci aurait
été inimaginable pour moi. »
Emmanuelle

Partager cet article

Repost 0