Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Archiprêtré de Phalsbourg  Communauté St Jean Baptiste des Portes d'Alsace

Mettre « le peuple d’internet » en contact « avec Jésus-Christ et avec une Église vivante »

27 Avril 2017 , Rédigé par cathophalsbourg.over-blog.com Publié dans #Réflexions

Mettre « le peuple d’internet » en contact « avec Jésus-Christ et avec une Église vivante »

Il faut que « nos efforts missionnaires tiennent compte d’internet et de ses opportunités pour mettre en contact avec Jésus-Christ et avec une Église vivante », a déclaré Mgr Dario Edoardo Viganò.

Le préfet du Secrétariat pour la communication a ouvert le 25 avril 2017 le IVe Séminaire des communicateurs de l’Église au Chili, indique Radio Vatican en italien. Organisé par la Conférence épiscopale chilienne et par l’Université catholique pontificale du Chili, l’événement de deux jours sur le thème « Communiquer pour construire une culture de la rencontre », a réuni 450 communicateurs catholiques et non catholiques.

Il est nécessaire de favoriser « la rencontre avec le Christ dans le monde numérique », a affirmé Mgr Viganò.

« Nous ne pouvons pas, a-t-il souligné, penser rester seulement spectateurs d’une révolution qui change l’esprit, le cœur et la vie des personnes, sans nous demander comment entrer en contact avec le peuple de la toile », auquel « nous sommes envoyés pour annoncer l’Évangile et rendre témoignage de notre foi dans le Seigneur ressuscité ».

Il est « indispensable », a affirmé le préfet, que l’Église soit présente sur internet, « toujours avec un style évangélique ».  C’est pourquoi « il est nécessaire que nous nous mettions à l’écoute, afin de saisir les modalités à travers lesquelles il est possible d’atteindre le cœur du peuple de Dieu, pour y semer la Parole et proclamer le message de la miséricorde du Père ».

« Nous devons construire de nouvelles églises et de nouvelles cathédrales », a-t-il dit, « les construire sur la toile ». Cela « ne signifie pas que nous délaissions nos églises paroissiales et les cathédrales séculaires, mais il est nécessaire d’éprouver de la sollicitude pour aller là où les personnes se rencontrent ». Il ne faut pas penser, a poursuivi le préfet,  que « l’on peut résoudre les problèmes pastoraux de l’Église par de simples stratégies de communication ». Mais ce qui est important, « c’est de mûrir la conviction que le monde numérique est une réalité envers laquelle nous avons des responsabilités liées à notre mission d’annonciateurs de l’Évangile ».

Des pasteurs numériques

Si nous voulons être « missionnaires » dans ce monde, a poursuivi Mgr Viganò, « il est nécessaire que nous connaissions les cultures et les langages, y compris les langages, les symboles et la grammaire des médias numériques en rapide et constante évolution ».

Le pape François, a-t-il rappelé, « nous invite à réfléchir sérieusement sur la nécessité de devenir des ‘pasteurs numériques’ ». Le pape « semble » aussi « nous suggérer l’idée que la valeur de la communication est construite sur la fiabilité et sur la crédibilité ». Par conséquent, a souligné Mgr Viganò, « si nous voulons être témoins, nous ne pouvons pas manquer à l’effort d’être fiables et crédibles ».

Parlant de la réforme des médias du Vatican, Mgr Viganò a ensuite affirmé que « le professionnalisme et la passion des journalistes qui travaillent au projet du nouveau système de communication du Saint-Siège rendent possible un processus très complexe et difficile ». Il a aussi précisé que « les processus de réforme de la Curie, lancés par le pape François, ne sont pas des processus contre la Curie, mais un moyen de repenser comment mieux servir l’Église universelle avec une compétence précise et rapide ».

Le préfet a évoqué le document préparatoire du synode des évêques sur les jeunes qui porte une attention particulière aux nouveaux médias. Mgr Viganò a exhorté les communicateurs à être sur internet des « explorateurs et non des nomades »: « l’explorateur », en effet, «  a sa propre identité », tandis que le nomade « peut être tenté de se regarder davantage lui-même ».

Il a aussi parlé de l’importance de la collaboration avec les laïcs. « La clairvoyance d’un pasteur, a-t-il fait observer, se mesure aussi à sa capacité à trouver des collaborateurs » capables « de construire les plateformes numériques pour une nouvelle forme d’évangélisation ».

 

https://fr.zenit.org/articles/mettre-le-peuple-dinternet-en-contact-avec-jesus-christ-et-avec-une-eglise-vivante/

Partager cet article

Repost 0