Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Archiprêtré de Phalsbourg  Communauté St Jean Baptiste des Portes d'Alsace

Les évêques suisses autorisent la pilule du lendemain en cas de viol

7 Mars 2013 , Rédigé par cathophalsbourg.over-blog.com Publié dans #Réflexions

Journal La Croix du 7 mars 2013

 

Les évêques suisses ont décidé d’autoriser la « pilule du lendemain » en cas de viol. Réunie pour son assemblée ordinaire de printemps, à Edlibach, près de Zurich, la Conférence des évêques suisses (CES) a suivi le préavis favorable de sa commission de bioéthique a confirmé à l’Apic, mercredi 6 mars, son porte-parole Walter Müller.

La CES précise toutefois que la pilule du lendemain n’est autorisée qu’en tant que moyen contraceptif et non pas abortif. « Le médicament ne doit en aucun cas contribuer à la mort d’une vie humaine, explique Walter Müller. Celle-ci commence au moment de la fécondation de l’ovule. Elle doit être protégée. »

La plupart des pilules du lendemain disponibles sur le marché mêlant toutefois un principe contraceptif et un principe abortif, le porte-parole des évêques suisses reconnaît qu’il n’est parfois pas possible de déterminer exactement comment elle agit.

Les évêques suisses s’alignent ainsi sur la position de leurs confrères allemands et espagnols qui ont pris récemment des décisions semblables. Une attitude confirmée le 22 février dernier à Rome, par le président de l’Académie pontificale pour la vie.

« Un viol est un acte de violence qui blesse les droits fondamentaux de la femme. Nous ne pouvons en aucun cas l’admettre », a indiqué Walter Müller au Tages Anzeiger.

 

Avec Apic

Partager cet article

Repost 0