Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Archiprêtré de Phalsbourg  Communauté St Jean Baptiste des Portes d'Alsace

L’Observatoire de la laïcité souhaite que la charte concerne également l’école privée

11 Septembre 2013 , Rédigé par cathophalsbourg.over-blog.com Publié dans #actualités

L’observatoire de la laïcité a adopté mardi 10 septembre un avis dans lequel il souhaite que la « charte de la laïcité » soit diffusée dans les écoles privées sous contrat.

À peine cinq mois après son installation, le nouvel Observatoire de la laïcité entre dans le vif du sujet… et découvre par la même occasion combien il est difficile de préserver un climat de sérénité. Alors qu’il doit rendre, dans les semaines à venir, un avis très attendu sur la question de la laïcité dans les lieux éducatifs privés (consécutif à l’affaire de la crèche Baby Loup), il est bousculé par les partisans d’une ligne laïque très stricte.

Au mois d’août, c’est un rapport de l’ancienne mission laïcité du Haut conseil de l’intégration qui « fuite » dans le journal Le Monde pour dénoncer le problème du prosélytisme musulman à l’université et réclamer l’intervention du législateur, comme ce fut le cas en 2004 pour l’école. Le président de la République intervient lui-même quelques jours plus tard pour affirmer que la question du port du voile dans les facultés ne se réglera pas par la loi.

Mais mardi 10 septembre, c’est le député socialiste Jean Glavany, membre de l’Observatoire, qui revient à la charge dans Le Monde en réclamant un débat sur la neutralité à l’université. Or le sujet n’est pas à l’ordre du jour des travaux de l’Observatoire. Pour ajouter un peu plus à la confusion, le défenseur des droits Dominique Baudis a annoncé mardi avoir saisi le Conseil d’État sur la question des mères voilées qui accompagnent les sorties scolaires… sans en avertir l’Observatoire avec lequel il est censé travailler de concert !

L’Observatoire « souhaite que cette charte soit également diffusée par les établissements scolaires privés sous contrat »

Ce contexte de surchauffe ne facilite pas la mission de l’Observatoire qui, depuis son installation en mars, affiche une volonté de travailler avec pragmatisme et de jouer un rôle d’apaisement dans la société . Dernier épisode en date : mardi, à l’occasion de sa première réunion de travail de rentrée, ses membres ont adopté à l’unanimité un avis sur la charte de la laïcité rendue publique la veille par le ministre de l’éducation Vincent Peillon. Le contenu est a priori très banal : l’Observatoire « approuve pleinement » l’initiative et « émet le vœu » que des outils pédagogiques l’accompagnent.

Mais il y a aussi cette petite phrase : l’Observatoire « souhaite que cette charte soit également diffusée par les établissements scolaires privés sous contrat ». Alors que la loi consacre le « caractère propre » de l’enseignement privé sous contrat, cet avis ne marque-t-il pas une forme d’ingérence dans la vie des établissements catholiques, juifs ou musulmans ?

Face au risque de polémique, le président de l’Observatoire, Jean-Louis Bianco, a tenu, mardi, à calmer les esprits. « Il s’agit bien entendu d’un souhait et en aucun cas d’une obligation. De même, on ne parle pas d’affichage mais de diffusion par les établissements eux-mêmes. On pense que la grande majorité des établissements sous contrat partagent les valeurs républicaines et il n’y a dans cet avis aucune volonté d’agression. »

La charte rappelle que l’interdiction du port de signes religieux ostensibles instaurée par la loi de 2004 ne concerne que les établissements scolaires publics

Il n’empêche, toutes les ambiguïtés ne sont pas levées. L’article 14 de la charte rappelle que l’interdiction du port de signes religieux ostensibles instaurée par la loi de 2004 ne concerne que les établissements scolaires publics. Mais l’article 11 ne prend pas de telles précautions : « Les personnels ont un devoir de stricte neutralité : ils ne doivent pas manifester leurs convictions politiques ou religieuses dans l’exercice de leurs fonctions. »

Une formulation qui peut apparaître particulièrement inadaptée aux établissements religieux. L’avis de l’Observatoire est à cet égard maladroit et risque d’attiser les polémiques.

BERNARD GORCE

L’Observatoire de la laïcité souhaite que la charte concerne également l’école privée

Partager cet article

Repost 0