Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Archiprêtré de Phalsbourg  Communauté St Jean Baptiste des Portes d'Alsace

Marche-spi vers les JMJ Bosserville

26 Août 2013 , Rédigé par cathophalsbourg.over-blog.com Publié dans #Jeunes Cathos Phals

Groupe de la zone Sarrebourg-Phalsbourg aux JMJ de Bosserville

Groupe de la zone Sarrebourg-Phalsbourg aux JMJ de Bosserville

De Gondrexange à Bosserville, l'évangile passe par les pieds

Pour aller aux JMJ de Bosserville, un groupe de jeunes a rallié la Chartreuse à pieds, usant leurs chaussures sur 90 kilomètres environ. Témoignages de ceux et celles qui ont osé cette aventure et de leurs accompagnateurs.

Abbé Stéphane Kamm, Réding : « pour donner un titre à ce témoignage - l'évangile passe par les pieds - j’ai longtemps hésité… et puis je me suis dit que durant cette semaine c’est bien par les pieds que nous avons reçu et vécu l’Evangile. Sac au dos, chaussures aux pieds, bâton dans une main et l’Evangile de Marc dans l’autre, nous avons marché de Gondrexange à Bosserville, soit près de 90 kilomètres en cinq jours.

C’est au mois de juin 2012 que l’idée a germée dans la tête des responsables de la pastorale des jeunes du pays de Sarrebourg. Projet audacieux, qui a été relevé par 16 jeunes de la zone Château Salins/Sarrebourg/Phalsbourg. Cette proposition était motivée par le désir de faire vivre aux jeunes une expérience d’une vie chrétienne, c’est-à-dire tournée vers l’autre et à l’écoute de la Parole d’un Dieu qui nous parle. C’est ainsi que nous avons bâti les journées pour qu’elles soient rythmées par l’accueil de la Parole de Dieu dans l’expérience de la Lectio Divina, la prière commune, la fraternité par le partage des tâches.

Oui, l’Evangile passe par les pieds… tout en marchant, les jeunes partagent leur vie, leur foi, leurs questions, leurs doutes. Un échange vrai s’établit entre tous. Et puis nous traversons les villages, les portes s’ouvrent, les robinets donnent de l’eau, les conversions s’établissent… les chrétiens témoignent leur joie de croire en voyant les jeunes vivre cette aventure. Et les jeunes voient, à leur tour, ce que la foi en Christ produit dans la vie des gens que nous rencontrons. L’Evangile est un appel à bouger. La foi ne peut être du surplace. Jésus lui-même ne nous invite t-il pas au déplacement… « Allez de tous les nations… »

Thomas, 20 ans de Foucrey : « notre pèlerinage vers Bosserville je l'ai trouvé très enrichissant. On noue des liens différents avec les gens quand on fait le même effort et d'ailleurs je suis resté en contact avec certains d'entre eux que je n'avais jamais vus avant. J'ai vraiment apprécié les temps de prière que l'on faisait seul, ils permettaient de méditer et à la fin de chacun de ces temps je me sentais comme différent, mieux dans mes baskets. Vraiment sur tous les points ce pèlerinage était magnifique ».

Nicolas, 17 ans d’Albestroff : « ce que je retiens de mon pèlerinage vers Nancy Bosserville :
- un temps pour chaque chose : un pour marcher, un pour prier, un pour manger, un pour rigoler et passer de bonnes soirées ensemble ! Donc beaucoup de choses en cinq jours.
- des rencontres formidables mais aussi des retrouvailles avec les "habitués" des pèlerinages !
- un accueil chaleureux chez les habitants des différents villages-étapes organisé par Martine !
- des chants partagés sur la longue route bien préparée par notre ami Gérard !
- un groupe uni et soudé pendant les moments difficiles mais aussi pendant les moments de détente !
- une très bonne organisation de Stéphane, Marlyse, Céline, Martine, Evelyne et Alain !
- des excellents souvenirs à raconter à la maison ! ».

Aline, 15 ans de Phalsbourg : « Pour moi ce pèlerinage était super, j'ai rencontré beaucoup de personnes et ça m'a beaucoup plu ! La marche était super bien, même si à la fin ça devenait de plus en plus dur. Les soirées à Bosserville étaient super, avec tous les jeunes et avec une superbe ambiance. Personnellement j'aimerais bien refaire cette aventure ! ».

Céline Claude, Animatrice Laïque en Pastorale, Phalsbourg : « Au matin du départ, je me disais que notre projet de rejoindre Bosserville à pied était sinon téméraire, du moins audacieux… Le premier pas, celui de la confiance, fut amplement récompensé. Bonheur de voir ces jeunes randonneurs devenir des pèlerins en se mettant à l’écoute les uns des autres, en prenant le temps de méditer la Parole de Dieu. Dans ma mémoire résonnent encore les chants entonnés à quatre voix, signes de notre joie, expression de notre foi et de l’harmonie qui s’est instaurée au fil des jours ».

Partager cet article

Repost 0