Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Archiprêtré de Phalsbourg  Communauté St Jean Baptiste des Portes d'Alsace

Réunion de l'EAP jeudi 26 septembre 2013

1 Octobre 2013 , Rédigé par cathophalsbourg.over-blog.com Publié dans #Equipe d'Animation Pastorale

Réunion de l'EAP jeudi 26 septembre 2013

Communauté de paroisses

Saint Jean-Baptiste des Portes d’Alsace :

Equipe d’Animation Pastorale

Réunion du 26 septembre 2013

Présents : Père Dominique THIRY, Sr Françoise, Nathalie BOHN, Céline CLAUDE, Cécile KUSTER, Claude MARTIN, Carine SCHEFFLER et Laurent SIMON.

La réunion s’ouvre à 20h avec le partage autour de la Parole du jour.

  • 1) « Diaconia »

Nous accueillons Liane et Rolande, les deux déléguées de notre archiprêtré qui ont participé au rassemblement « Diaconia 2013 » à Lourdes en mai.

Nous prenons ensemble le chant « Donne-moi ton regard Seigneur » composé à l’occasion du rassemblement Diaconia et qui pourrait être appris et repris dans nos paroisses. Nous lisons le message final adressé par le cardinal Bertone.

Les deux déléguées donnent un compte-rendu de leurs activités et découvertes durant le rassemblement à Lourdes. Elles ont notamment été touchées par les témoignages de plusieurs personnes en situation de précarité (personnes qui ont réussi à sortir de l’alcoolisme ; divorcés, veufs ou célibataires qui endurent une grande solitude, gens du voyage qui se sentent stigmatisés, rejetés…). Quelques souvenirs marquants : la veillée animée par des jeunes lycéens qui ont témoigné de leur foi, ou encore un temps où, comme pour le jeudi saint, prêtres et laïcs se sont mutuellement lavé les pieds.

Quelques mots du Cardinal Vingt-Trois leur sont restés en tête comme une ligne de conduite : Nous n’avons pas besoin d’être des bibles sur pied, il nous suffit de suivre les paroles de Jésus : « aimez-vous les uns les autres ».

  • Diaconia c’est surtout un élan dans l’Eglise pour remettre au centre le service du frère comme nous l’a demandé le Christ. C’est essayer de changer notre regard sur les personnes en situation précaire. Cheminer vers une attitude qui accueille et qui ne juge pas. Diaconia c’est aussi, comme nous y invite le pape François, ouvrir les portes de nos églises pour aller à la rencontre des gens qui ne les fréquentent pas ou plus.

Les pauvretés sont diverses : matérielles, sociales, affectives, morales, culturelles, spirituelles…

Comment faire vivre concrètement cet élan « Diaconia » dans notre communauté de paroisses ?

-Cela commence peut-être en changeant nos comportements individuels et communautaires : par exemple avoir le courage évangélique de témoigner que pour nous, ce n’est pas la loi du plus fort qui prévaut. L’Eglise a vocation à s’occuper des plus petits, des plus fragiles. Oser regarder les fragilités en face, ne pas détourner nos regards de la souffrance. Oser témoigner que toute vie, même pauvre, même marquée par la souffrance, la maladie ou la vieillesse, est digne d’être vécue et respectée de sa conception à son terme naturel.

-Deux pistes concrètes sont retenues :

1) Un espace d’accueil et d’entraide fraternel existe déjà sur le canton de Phalsbourg avec le Secours Catholique et l’épicerie solidaire. Plutôt que d’inventer de nouveaux projets, il semble pertinent de tout faire pour soutenir ce qui existe. Concrètement cela reviendrait à trouver de nouveaux bénévoles pour faire vivre le Secours Catholique car l’équipe en place a besoin de forces neuves.

2) Le Secours Catholique n’offre pas seulement une aide matérielle et administrative, c’est avant tout un lieu d’accueil et d’écoute pour des personnes souvent seules, isolées, honteuses de leur situation.

On réfléchit à la possibilité d’agir contre cette solitude grandissante. Pourrait-on renforcer ce pôle d’écoute : cellule d’écoute téléphonique ? Comment repérer les personnes seules ? Comment améliorer la circulation de l’information autour des personnes qui auraient besoin d’aide tout en respectant leur dignité (éviter l’assistanat total qui peut humilier) ? Comment faire en sorte que ce soient tous les baptisés -et pas seulement le prêtre- qui portent le souci du frère ? Comment changer les comportements pour que, globalement, les gens soient plus attentifs les uns aux autres dans la rue, dans les quartiers, entre voisins ?

On pourrait envisager une lettre d’archiprêtré sur le thème de la solitude et des moyens qui aident à en sortir…

Ces questions seront reprises ultérieurement en EAP avec l’aide de Liane et Rolande.

  • 2) Fête de la communauté de paroisses le dimanche 6 octobre :

L’EAP prévoit les derniers détails pratiques pour l’organisation et le bon déroulement de la fête des Ecclésiales. Messe à 10h30. Repas, sur réservations, au Collège saint Antoine. Vernissage de l’exposition d’art contemporain sur l’abandon à 16h à l’église de phalsbourg.

Céline CLAUDE 30.09.13

Partager cet article

Repost 0